Aujourd'hui de nombreux enfants n'ont pas la chance de grandir dans un foyer chaleureux ni entouré par des parents aimants: certains d'entre eux perdent en effet leurs parents très jeunes et se retrouvent livrés à eux-mêmes, sans aucune attache ni aucun point de chute pour se retourner. C'est à ces enfants que de nombreuses associations caritatives pensent, en oeuvrant chaque jour pour les prendre en charge au maximum et ainsi leur apporter un semblant de réconfort pour améliorer leur vie. Mais ces associations ne peuvent exister que grâce à la générosité des donateurs, les subventions accordées par l'Etat étant dérisoires voire inexistantes. Et si vous souhaitez vous aussi participer à l'épanouissement affectif d'enfants orphelins, nous vous expliquons comment faire.

Quelle est la meilleure période pour donner?

Il va de soi que les associations ont besoin de dons toute l'année. Il y a toutefois des périodes où les besoins sont accrus: c'est notamment le cas des fêtes de Noël, où elles ont besoin de plus de dons afin de pouvoir offrir un Noël aux enfants qui n'ont pas la chance de pouvoir le fêter en famille. Les dons sont également opportuns à l'approche des vacances d'été: en effet, les associations permettent à des enfants qui n'ont pas la chance de partir en vacances de bénéficier de sorties en mer par exemple, et de pratiquer des activités.

Comment faire un don pour aider les enfants?

Vous pouvez faire un don de façon ponctuelle, du montant que vous souhaitez, afin de participer à votre niveau à l'activité d'une association. Si vous souhaitez vous impliquer durablement dans l'éducation d'un enfant, vous pouvez également opter pour un versement mensuel, prenant la forme d'un parrainage. Sachez par ailleurs que chaque don que vous effectuez est déductible des impôts: il vous suffit d'envoyer le reçu fiscal qui vous est délivré par l'association en même temps que votre déclaration de revenus pour bénéficier d'une réduction d'impôt de 70%. Cliquez pour en savoir plus sur les dons pour les enfants.